J-1 avant la grande traversée!

J-1 avant le départ.

Ca y est, le grand départ c’est pour demain, à 13h (heure française), nous quitterons, enfin, Lanzarote pour traverser l’Atlantique et rallier La Guadeloupe. Avec, encore en tête, les souvenirs d’une belle première étape et  5 semaines d’escale, c’est très impatient et bien préparé que j’aborde cette deuxième étape. Demain, tous les feux seront verts pour réaliser mon objectif, mon rêve : traverser l’Atlantique en course et en solitaire.

 12029852_952847488122415_1968237236906877877_o

Nord, Ouest, Sud, par où passer ?

Alors que la présence d’alizé est confirmé (vent soufflant d’est en ouest entre l’Afrique du nord et les Caraïbes), on sait déjà que la route ne sera pas directe et qu’il faudra optimiser nos trajectoires en fonction de la Météo.  Les deux premiers jours s’annoncent musclés puisqu’il s’agira de slalomer entre les Iles des Canaries dans un vent soutenu et de gérer de grosses rafales à proximité les Iles (jusqu’à 40 noeuds). Ensuite Cap sur la Guadeloupe ! La route ne sera pas directe et c’est en incurvant ma trajectoire vers le sud que je pense trouver un peu plus de vent et traverser ainsi plus rapidement. Actuellement aucun avis de coup de vent ou phénomène dangereux n’est à prévoir et la transat devrait être rapide (- de 20 jours).

Quelques chiffres

7ème, c’est la place de Vincent lors de la 1ère étape.

63 concurrents seront au départ de la 2ème étape.

2764 miles Nautiques (5118 Km) séparent Lanzarote de la Guadeloupe.

7,7 Nœuds (14 Km/h) de vitesse moyenne sur la première étape.

69 litres d’eau douce embarqué.

20 jours d’autonomie en nourriture.

1m² d’habitacle pour se protéger du soleil et de la mer.

 12036467_936678496404874_1134182552992385048_n

L’envie du large…

                Dans quelques jours l’océan entourera « Roll My Chicken » et je serai à fond dans les alizés. Ça sera certainement long et éprouvant mais je sais déjà que cette aventure m’offrira des sensations et des émotions qui me sont encore inconnues, c’est ça l’aventure ! Conforter par le bon résultat de la première étape cette traversée sera aussi un défi sportif, rester dans le top 10, gagner des places voilà aussi mon objectif. Je serai donc très occupé ces prochains jours, heureux de vivre cette Mini Transat à 100%, avec le sourire 24h/24h, comptez sur moi !

 

Encore un immense merci à vous tous qui me soutenez et me permettez de réaliser ce projet !

 

A très bientôt, de l’autre côté de l’Atlantique !

 

Vincent

 

Vous pouvez suivre la course sur une cartographie : http://www.minitransat-ilesdeguadeloupe.fr/cartographie

Ou sur Facebook : https://www.facebook.com/vincentgrisonminitransat/